Say Tomorrow

TPE : comment piloter facilement sa stratégie d'entreprise ?

Avoir une stratégie, c'est bien ! La piloter au quotidien pour s'assurer qu'elle fonctionne et pouvoir la réajuster au besoin, c'est mieux !

Septembre 2020

Dans une TPE, le dirigeant d'entreprise a mille casquettes. Entre autres, celle de fixer le cap. Une fois défini, comment s'assurer de piloter efficacement sa stratégie d'entreprise ?

 
Définir une stratégie d’entreprise et la formaliser est un préalable à l’atteinte d’objectifs de croissance ambitieux. Néanmoins, fixer une stratégie détaillée n’est pas suffisant. Encore faut-il mettre en place un suivi régulier et disposer d’un tableau de bord aux indicateurs de performance pertinents. En effet, l’analyse et la correction des écarts sont aussi importants que la stratégie elle-même !
 

Offrez-vous un bon outillage !

Pourquoi est-ce important ?

Une fois votre plan stratégique établi, il serait bien dommage de le ranger dans un coin et de le ressortir dans 3 ans pour constater que vous n’avez mis en oeuvre qu’une toute petite partie des actions identifiées. Bien souvent, les idées ne manquent pas mais, sans structuration, le quotidien nous rattrape et nous nous retrouvons à gérer l’opérationnel et les demandes des clients, au détriment de la mise en oeuvre d’actions de fond.
 
Ce tableau de bord a vocation à définir le squelette de votre système d’information stratégique. En choisissant des indicateurs de performance pertinents (KPI) pour chaque action, il vous permettra de piloter l’atteinte de vos objectifs.
 
Quelque soit l’outil utilisé pour construire votre tableau de bord, l’important c’est avant tout le choix des indicateurs et la fréquence du suivi. S’il existe des outils très aboutis comme Planview ou Tamplo, un simple tableau Excel peut s’avérer suffisant. 
 

Comment structurer son tableau de bord ?

L’objectif est de définir un outil qui vous permettra d’avoir une bonne visualisation de l’avancement des projets, de mesurer les écarts et surtout, d’adapter la stratégie en conséquence.
 
Toute la difficulté est là. Les objectifs à atteindre doivent être suffisamment réalistes et pérennes pour pouvoir donner un cap à moyen terme mais les actions permettant d’y arriver, quant à elles, peuvent être challengées et modifiéss dans le temps.
 
Par exemple, si l’un vos axe de progrès à 3 ans est d’augmenter de 20% vos parts de marché sur un segment particulier, vous pouvez imaginer pléthore d’actions pour atteindre cet objectif :
  • Recruter un nouveau responsable commercial
  • Mettre en place une campagne publicitaire digitale centrée sur les produits en lien avec ce marché
  • Changer l’image de marque et le positionnement des produits concernés
  • Participer à des salons
L’important est de pouvoir garder en tête l’objectif général lorsqu’une action est proposée, de pouvoir comparer plusieurs actions entre elles sur la base de critères prédéfinis et d’ajuster ainsi sa stratégie en fonction des résultats.
 
Si l’on reprend cet exemple, les KPI à suivre pourront être par exemple :
  • Le coût du lead (nombre de leads générés par chaque type d’action vs coût de la mise en oeuvre de l’action)
  • Le temps homme nécessaire pour mener l’action (quelles sont les actions les moins chronophage pour l’entreprise) ?
  • Le taux de transformation (les leads captés sont-ils de qualité égale en fonction des actions) ?

Organisez le pilotage

J’ai mon tableau de bord, et maintenant ?

Le dernier point consiste à organiser le pilotage du plan d’actions stratégiques. Une fois les actions définies, budgétées, planifiées et attribuées à des responsables, quel dispositif de suivi devez-vous mettre en place pour vous assurer de la bonne avancée des actions ?
 
En fonction de la taille de votre structure, la mesure des indicateurs clés de performance et des écarts pourra être différente.
 
Par exemple, si vous avez des managers intermédiaires à qui vous avez confié la mise en oeuvre d’une partie du plan d’actions, ils pourront suivre hebdomadairement l’avancée et vous faire une synthèse mensuelle des principaux indicateurs et réajuster la tactique au fil de l’eau. 
 

Pour être efficace, un tableau de bord doit être facile à tenir à jour. Ne surchargez pas vos équipes d’indicateurs et n’oubliez pas de former aux équipes si vous souhaitez que les données soient saisies correctement ! Les indicateurs doivent coller au plus près à votre stratégie. Certains seront de nature financière, d’autres liés à l’efficacité opérationnelle ou aux ventes. Ce qui compte, c’est de pouvoir comprendre en quelques secondes ce que signifient chacun de ces indicateurs pour votre activité.

 
 

Le secret : comprendre les écarts dans la mise en oeuvre

 Au delà des chiffres, il est important de se rencontrer régulièrement pour comprendre  les points de blocage en interne. Pourquoi certaines actions n’avancent-elles pas :
  • Est-ce un problème de compétences internes et quelles actions pouvez-vous mettre en place pour y remédier (formation, recrutement) ?
  • Est-ce un problème de temps dédié et quelles décisions pouvez-vous prendre pour dégager plus de temps (optimisation des processus de travail, recours à un partenaire externe) ?
  • Est un problème de compréhension des attentes et comment pouvez-vous améliorer la communication avec les équipes pour clarifier vos attendus (meilleur partage de la vision ? change management ?)

Pour conclure

Chez Say Tomorrow, nous sommes convaincus qu’une stratégie d’entreprise est non seulement indispensable à une entreprise, quelque soit sa taille, mais elle est également un outil central de son management.
 
Bien conçue, elle sert :
  • de guide à l’établissement d’un business model réaliste
  • de trame à la politique de recrutement et d’externalisation
  • d’orientation sur les modèles d’organisation interne et les processus à faire évoluer.

Mieux encore, elle permet de donner du sens à vos décisions quotidiennes comme à votre stratégie d’investissement. Elle engage les équipes autour d’un projet commun et sert de référentiel au contrôle de la mise en oeuvre des actions entreprises, sur une base rationnelle et connue de tous. Le tout étant de ne pas bâtir une usine à gaz mais de trouver un format pratique qui joue son rôle : planifier, ajuster, corriger et garder le cap !

 

 

Déborah Joncour

Déborah Joncour

Consultante stratégie & marketing

Hey !

Vous souhaitez être tenu au courant de tous les nouveaux articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux !